Douzièmes Rencontres Arithmétiques de

Caen
 
 

Les 29 et 30 juin 2001
 
 

organisateurs Francesco Amoroso et Federico Pellarin

Département de Mathématiques




Au sujet des rencontres

Les Rencontres Arithmétiques de Caen sont organisées chaque année depuis onze ans à l'Université de Caen. Leur but est de faire le point sur un thème spécifique de la théorie des nombres, spécialement ceux étudiés dans le laboratoire SDAD en invitant les meilleurs spécialistes du sujet. Elles sont un élément marquant du dynamisme de la recherche fondamentale en Basse Normandie, à Caen en particulier. Avec une cinquantaine de participants et des actes édités régulièrement, elles ont acquis une audience et une réputation internationale depuis plusieurs années. Le public visé comprend notamment les collègues chercheurs et les étudiants de troisième cycle.

 Retour au début de la page


Programme des douzièmes Rencontres Arithmétiques

La théorie des valeurs de la fonction zêta de Riemann usuelle et des fonctions zêta multiples sera le thème principal de ce colloque. Ce thème est particulièrement cher aux théoriciens des nombres caennais, car un des résultats les plus célèbres, l'irrationalité de zêta(3), a été démontrée en 1978 par notre ancien collègue, R. Apéry.  De plus T. Rivoal (Caen) a récemment démontré, en utilisant un critère d'indépendance linéaire dû à Yu. Nesterenko, qu'il existe une infinité de valeurs zêta(2n+1) qui sont Q-linéairement indépendantes.

Cette douzième édition des rencontres arithmétiques de Caen aura une double motivation. Ce sera d'une part l'occasion de faire le point sur ce qui est actuellement connu de la structure de l'algèbre engendrée par les valeurs zêta multiples ou polyzeta de Euler - Riemann - Zagier (travaux de Borwein, Bradley, Broadhurst, Ecalle, Goncharov, Granville, Kontsevich, Petitot, Racinet, Zagier, ...). Ce sera d'autre part l'occasion de mettre en lumière certaines propriétés d'approximation rationnelle des valeurs de la fonction zêta de Riemann que l'on peut obtenir par la voie "diophantienne" (travaux de Apéry, Beukers, Gutnik, Hata, Nesterenko, Nikishin, Rhin, Sorokin, Rivoal, Vasilyev, Viola, ...).

Le programme prévoit sept conférences de :

P. Cartier (Paris, ENS),
A. Goncharov (Brown University, Etats-Unis),
J. Ecalle (Orsay),
Yu. Nesterenko (Moscou, Russie),
M. Petitot (Lille 1),
C. Viola (Pise, Italie),
M. Waldschmidt (Paris VI),

trois dans la première journée et quatre dans la deuxième. Nous signalons également aux personnes intéressées que T. Rivoal soutiendra sa thèse le vendredi 29 à 17h.
 

Retour au début de la page

Détails pratiques.


Les rencontres se déroulent au département de mathématiques de l'université de Caen, au Campus 2 (côte de Nacre), boulevard du maréchal Juin, bâtiment S3.
 

Logement :

Hôtel des Quatrans 17, rue Gemare : 275 Fr / nuit (simple ou double)

Résidence Universitaire Cote de Nacre : 49 Fr / nuit (etudiants) - 71 Fr / nuit (autres)

Retour au début de la page


Inscription

Droit d'inscription : Tarif général : 70 F.   Etudiants et assimilés : gratuit.

Formulaire d'inscription à renvoyer avant le 31 Mars 2001.

Retour au début de la page


Information générale :

Horaires de trains  et d'avion
Plans et accès à l'Université.
Renseignements pratiques sur la ville de Caen
Université
Change

Retour au début de la page


Sponsors

Les rencontres sont financées principalement par l'Université de Caen et par le CNRS. Les crédits ont été abondés par une subvention spécifique de la ville de Caen, une dotation du laboratoire SDAD et la participation du réseau de théorie des nombres Diophante. Une subvention a également été sollicitée auprès du Ministère de la Recherche.

Retour au début de la page


Les précédentes journées.
 


Renseignements:   amoroso@math.unicaen.fr ou pellarin@math.unicaen.fr .

Mis à jour le 22 février 2001.

Retour au début de la page

Retour à la page du département